Michel Jean

Michel Jean
est un Innu de la communauté de Mashteuiatsh.

Ses origines autochtones résonnent dans plusieurs de ses écrits, dont le collectif Amun, qu’il a dirigé et qui paraîtra bientôt au Canada anglais et en Allemagne.

Il vient de publier son septième roman, « Kukum »

 

 

Kukum
Michel Jean
septembre 2019
Ce roman raconte l’histoire d’Almanda Siméon, une orpheline amoureuse qui va partager la vie des Innus de Pekuakami. Elle apprendra l’existence nomade et la langue, et brisera les barrières imposées aux femmes autochtones. Relaté sur un ton intimiste, le parcours de cette femme exprime l’attachement aux valeurs ancestrales des Innus et le besoin de liberté qu’éprouvent les peuples nomades, encore aujourd’hui.

« Il parlait à peine le français et moi, pas encore l’innu-aimun­­­. Mais ce soir-là, sur la plage, enveloppée des arômes de viande grillée, du haut de mes quinze ans, pour la première fois de mon existence je me sentais à ma place. J’ignore comment l’histoire de notre peuple se terminera. Mais pour moi, elle commence par ce repas, entre la forêt et le lac. »