Gilles Vigneault


Gilles Vigneault, né le 27 octobre 1928 à Natashquan au Québec

Gilles Vigneault est un poète, auteur de contes et de chansons, auteur-compositeur-interprète québécois.
Fils d’un marin pêcheur et d’une institutrice de campagne, il étudie à Rimouski, puis à Québec.

Dans ses écrits, il décrit abondamment les gens et le pays de Natashquan, dont les particularités émanent notamment du fait que jusqu’en 1996, le canton est resté inaccessible depuis la route, dépendant ainsi des transports maritimes.

Gilles Vigneault s’affiche de longue date comme un ardent défenseur de la cause de la souveraineté du Québec et de la langue française en général. Parmi ses chansons, l’une des plus célèbres est Gens du pays, largement considérée comme l’hymne national de facto du Québec.

Le chemin montant
 « Un nouveau recueil de poèmes, inédits, de Gilles Vigneault nous fait entendre la voix du poète aussi assurée, aussi fraîche qu’au premier jour.
Parfois proches de la chanson ou du conte, parfois pure poésie, ces textes sont tout à la fois confidences, souvenirs, méditations sur l’écriture et, surtout, une invitation au lecteur d’éteindre les écrans « pour voir le jour s’allumer / Pour entendre des merveilles ».
Sans renoncer au classicisme toujours aussi rigoureux de la forme, Gilles Vigneault écrit une poésie qui est pour chacun de nous un accompagnement dans notre monde qui se transforme sans cesse, poésie à la fois intemporelle et au plus près de notre réalité. »

⏤ Lise Chiasson, la revue Les libraires ( librairie Côte-Nord )

« C’est beau. C’est simple. C’est riche.
Les confidences de Gilles Vigneault m’ont emportée autant que ses souvenirs ont imprégné mon esprit.
Ses méditations sur l’écriture ont interpellé ma plume et attisé ma propre passion.
Tout en musicalité, les vers glissent facilement dans notre esprit et évoquent des images agréables et paisibles.
J’aime que ses réflexions soient accessibles à tous.
Un incontournable de la poésie !
 »
⏤ Justine Saint-Pierre, Librairie du Portage (Rivière-du-Loup) QC

EXTRAITS
Sur le chemin montant qui menait jusqu’à vous
J’ai changé de bâton, j’ai changé de semelles
Et quand je m’attardais assis près des margelles,
Le pèlerin en moi restait debout.

Ce chemin ne m’est pas tout à fait inconnu
Et j’en connais le bout mais jamais la distance
Qu’il me reste à courir… Au loin, on voit que dansent
Les ombres d’amis qui n’en sont point revenus !


CITATIONS
À la question d’un garçon de neuf ans :
« À quoi sert la poésie ? »
Gilles Vigneault répond:
« La poésie, c’est comme l’eau pour les arbres.
C’est de l’eau pour l’âme. »

« J’ai pour toi un lac quelque part au monde
Un beau lac tout bleu
Comme un œil ouvert sur la nuit profonde
Un cristal frileux »

« Donner à la beauté sa place dans la vie,
c’est donner à l’hiver des promesses d’été,
c’est un vrai jeu d’enfants, mais un travail d’ancêtre.
On fait les cerfs-volants,
les jours calmes,
pour être tout prêts les jours de vent. »

« Un livre, c’est un arbre qui cherche comment dire à toute la forêt qu’il y a une vie … après la vie. »

« La marée, le vent, le sable, la pluie et la neige
sont des professeurs d’humilité »

« Accoster au quai, ce n’est pas un naufrage, mais c’est une fin de voyage, aussi. On n’a pas besoin de faire un naufrage de la mort. »