Sophie Brassart

Sophie Brassart
poète et plasticienne,
vit à Montreuil.
Elle a publié un premier recueil en 2018
et réalisé une fresque regroupant vingt visages de poètes contemporains exposée de manière pérenne à l’Université de Caen.

 

 

 

Je vais
à la mesure du ciel
Profusion de l’ombre fulgurante,
lumière qui caresse les contours,
mouvement du poème où la parole circule,
aérienne, tendue vers l’inconnu, d’où émerge un visage ou un baiser.
Présence qui se veut approche,
qui cherche non à saisir mais à donner corps au réel, dont la beauté s’éprouve ainsi que la voix du rêve.
Horizon sensible d’un instant
qui dans sa tendresse nous transforme
& nous invite au mystère de la vie,
telle qu’elle se déroule en ses fragments et ses métamorphoses.

 

 

EXTRAITS
Je peux recomposer notre histoire
animale

Puissance d’une larme
Puissance du vent

de l’archet du violoniste
quand un baiser supplie

*

Qu’est-ce l’amour
si l’on ignore la beauté

d’une larve dans l’essaim ?

*

Mon premier acte : approcher d’un jour
la fraternité de la pierre et de la pluie

La complicité du sol
pour le danseur

*

Je sais que tu sais

Les lettres que tu
dessines sur mon dos
Que je ne devine pas – même en riant

Je sais que tu sais mon
corps de
femme
ou seulement mes jambes ou bien encore
la vindicte sourde de l’oubli

Sous les phares éteints
du récit

Le nuage venu déposer
des
signatures blanches