Claire Berest

Je me suis mise dans sa peau, face à une toile blanche,
et je crois que Frida ne réfléchissait pas avant de peindre […],
et je crois que je suis allée jusque dans ses doigts
pour comprendre cette respiration essentielle.
⏤ Claire Berest

Claire Berest
est une écrivaine française.

Diplômée d’un Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM), elle enseigne quelque temps en ZEP avant de démissionner.
Claire Berest a publié son premier roman, « Mikado, » en janvier 2011 aux éditions Léo Scheer.
Son deuxième roman, « L’ Orchestre vide, » s’inspire de l’histoire d’amour vécue avec le chanteur canadien Buck 65.

« Rien n’est noir » est un roman qui retrace le parcours de Frida Kahlo,
peintre et amante, splendide et tourmentée.

Rien
n’est noir
2019
À force de vouloir m’abriter en toi,
j’ai perdu de vue que c’était toi, l’orage.
Que c’est de toi que j’aurais dû vouloir m’abriter.
Mais qui a envie de vivre abrité des orages ?

Et tout ça n’est pas triste, mi amor, parce que rien n’est noir, absolument rien.

Frida parle haut et fort, avec son corps fracassé par un accident de bus et ses manières excessives d’inviter la muerte et la vida dans chacun de ses gestes.
Elle jure comme un charretier, boit des trempées de tequila, et elle ne voit pas où est le problème.
Elle aime les manifestations politiques,
mettre des fleurs dans les cheveux,
parler de sexe crûment,
et les fêtes à réveiller les squelettes.
Et elle peint.

Frida aime par-dessus tout Diego, le peintre le plus célèbre du Mexique, son crapaud insatiable, fatal séducteur, qui couvre les murs de fresques gigantesques.

Frida Khalo, Mexico (1907-1954)

« J’aimerais te peindre mais je manque de couleurs
– tant il y en a ! – dans ma confusion.
La forme concrète de mon grand amour. »
⏤ Frida Khalo, Écrit, pour Diego Rivera, 1953

« La littérature est horrible pour représenter
et donner le volume des bruits intérieurs,
aussi ce n’est pas de ma faute si,
au lieu de faire le bruit d’un coeur,
je fais le bruit d’une horloge »
⏤ Frida Khalo, Lettre à Ella Wolfe, 1938

« Quand je peins,
je ne réfléchis pas,
c’est peut-être ça ma peinture,
accoucher de moi-même. »
⏤ Frida Khalo, à une amie